Les applis d’Adrien Suire

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

A la tête de Qivivo, une start-up spécialisée dans les solutions d’économies d’énergie, Adrien Suire ne compte (presque) pas ses heures sur son smartphone… Le temps d’une interview, il a ôté le casque de ses oreilles pour partager sur les applis qu’il utilise.

Des applis pour assurer une veille…

Flipboard appli ecopolitan 8« Pour l’information généraliste, je passe au moins une heure par jour sur les applis de Presse Océan, du Monde, du Figaro et de Flipboard (NDLR, un agrégateur de réseaux sociaux). Je fais beaucoup de veille concurrentielle, sur LinkedIn et Twitter, pour découvrir mon écosystème professionnel. J’utilise aussi Facebook, pour comprendre les personnes, leurs affinités, leur mode de fonctionnement. Je prépare ainsi chaque rendez-vous en observant toutes sortes de traces numériques. Très utile, j’ai découvert Crystal Knows dont les algorithmes analysent la personnalité des personnes à travers leurs emails.  Je sais alors si la personne est plutôt directive, empathique…»

… communiquer

WhatsApp appli ecopolitan 8« Bien sûr, j’utilise les sms, WhatsApp, etc. Je m’adapte en fonction des habitudes de mes interlocuteurs. Je suis d’un naturel impatient, j’opte pour le canal le plus immédiat. Au sein de l’entreprise, je privilégie la messagerie interne Slack. »

… se concentrer

spotify appli ecopolitan 8« J’ai l’abonnement premium de Spotify. Si je ne suis pas en train de parler, j’ai un casque sur les oreilles. J’écoute de la musique 4 à 5 heures par jour, surtout pour me concentrer. »

… et surveiller ses comptes

« J’ai téléchargé les applis de mes trois banques. Je les utilise pour surveiller mes comptes, mais pas pour les piloter : leurs sites demeurent plus pratiques pour cela. »

Zoom

Adrien Suire a cofondé Qivivo à Nantes en 2012. « Depuis, l’entreprise a pivoté plusieurs fois. Aujourd’hui, notre mission consiste à aider les acteurs du bâtiment à rendre les logements plus efficients et confortables, notamment concernant le chauffage », explique-t-il. La stratégie est payante : l’activité progresse de 50% tous les trimestres depuis un an.

Qivivo se développe auprès de deux cibles : la société équipe de ses solutions des bailleurs sociaux (La Nantaise d’Habitations, Nantes Métropole Habitat…) et fournit son savoir-faire en marque blanche à des leaders du chauffage comme le spécialiste des têtes thermostatiques Comap. La start-up (20 salariés, CA 2018 prévisionnel : 2 M€) souhaite désormais s’engager à l’export.

Partager