« On veut être une boîte à outils ! »

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Thibaut Vigin, coordinateur délégué du Salon des Entrepreneurs Nantes grand Ouest, qui se tiendra les 21 et 22 novembre prochains à la Cité des Congrès, dévoile les temps forts de cette 11édition à l’intention des dirigeants d’entreprise.

Qu’est-ce qui peut intéresser les dirigeants d’entreprise dans cette édition 2018 du Salon des Entrepreneurs ?

« Cette année, nous souhaitons plus particulièrement répondre aux besoins qu’expriment les dirigeants en matière de communication sur l’ensemble de nos salons. Nous allons donc proposer plusieurs temps forts pour leur permettre de comprendre comment communiquer, et ce quel que soit leur profil, leurs priorités, leur budget.

Avec le centre de coworking La Cordée, nous mettons par exemple en place des diagnostics communication pour aider les visiteurs à accélérer leur business. Durant les deux jours du salon, ils pourront ainsi échanger avec des professionnels à propos de leur site internet, de leur stratégie de communication, des réseaux sociaux…

Deuxième axe fort du salon : le bien-être au travail. Le grand débat du 22 novembre aura ainsi pour thème le « Positive impact : comment entreprendre et donner du sens à son business ? ». Nous ferons le point sur le développement durable, la responsabilité sociale, l’ESS, le management participatif… On veut un sujet d’ouverture, qui ancre le territoire dans ce qu’il est, qui permette aux dirigeants et à ceux qui vont le devenir d’entreprendre autrement, en donnant du sens à leur activité.

salon des entrepreneurs nantes

Le Salon des Entrepreneurs de Nantes, un événement économique incontournable sur le territoire

Troisième brique de cette édition : le numérique. De l’artisan au commerçant, en passant par l’entreprise industrielle ou de service : tout le monde est obligé de s’y mettre. On veut aider les TPE à franchir ce cap. L’idée, c’est que les dirigeants qui viennent au salon avec des questions en ressortent avec des réponses assez claires, voire des engagements. On veut être une boîte à outils.

Ainsi, sur le même principe que les diagnostics communication, nous allons proposer des diagnostics digitaux de 30 minutes, en partenariat avec les équipes D’Ynov Campus. On présentera aussi une plénière le 22 novembre après-midi sur ce thème. Intitulée « Small business tech : digital first ! » , elle passera en revue les opportunités du numérique pour augmenter son chiffre d’affaires et élargir son offre et s’appuiera sur les interventions de Facebook, Microsoft et Le Bon Coin. »

Le networking entre chefs d’entreprise est-il toujours d’actualité ?

« Plus que jamais ! Il va prendre plusieurs formes. D’abord, en verticalité métier, sur les secteurs de la Communication, de l’économie numérique et du e-commerce, de la construction, de la santé, de la silver économie, du tourisme, etc.

Le Flash business meeting permettra aussi, sur le principe du « speed dating », de rencontrer ses pairs, en changeant d’interlocuteur toutes les 4 minutes pour élargir son réseau.

Nous aurons également un networking dédié à l’entrepreneuriat féminin. En 2017, 45% de notre visitorat était en effet féminin. Elles pourront réseauter toute la journée via des sessions de 25 minutes. »

Le salon en 3 chiffres

  • 11500 visiteurs accueillis en 2017, lors de la 10édition nantaise
  • 42 % de dirigeants d’entreprise parmi les visiteurs
  • 90 exposants
Partager