Numérique : l’audace des femmes récompensée

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La finale du prix Femmes du digital Ouest 2018 s’est déroulée le 18 septembre, à l’occasion de la Nantes Digital Week. 

« Il est hors de question qu’on se passe de 50% des talents ! » En ouvrant la soirée de remises des Prix Femmes du digital Ouest (FDO) avec ce cri du cœur, la présidente de l’association, Sandrine Charpentier, a rappelé la vocation de ce concours, destiné à encourager les femmes à innover et entreprendre dans le numérique.

A Nantes, devant un parterre de près de 300 personnes, les six finalistes de l’édition 2018, issues d’une cinquantaine de candidatures, se sont livrées à l’exercice toujours redouté du pitch. Les lauréates ont été choisies par le public présent lors de l’événement, ainsi que par les internautes connectés au Facebook live de l’événement (1100 participants), dans trois catégories :

Catégorie Jeune pousse

Le prix Jeune Pousse – ©William Jezequel

Cette catégorie est destinée à mettre en lumière une étudiante porteuse d’un projet numérique innovant. La lauréate est Léonie Ferreira. Avec sa sœur Johanne, cette étudiante de l’école E-artsup Nantes est venue défendre son projet WomenWalk, une communauté de femmes ayant la possibilité de se contacter via un réseau privatisé et sécurisé afin de se raccompagner entre elles en rentrant de soirée ou du travail. « Plus de 80 % des femmes développent un sentiment d’insécurité dans la rue », a ainsi souligné Léonie Ferreira dans son pitch.
Le projet, actuellement en version bêta, a débuté dans le cadre d’un Startup Week-end. La jeune femme s’est inspirée de son expérience personnelle, à son arrivée à Nantes. Le projet est actuellement accompagné par le camp d’entraînement pour les primo-entrepreneurs, Maia Mater.
Dans cette catégorie, la chalengeuse était Colette Vitiello, étudiante nantaise dans le domaine de la communication digitale et auto-entrepreneure. Son projet, La Box Naturelle, vise à proposer des produits sains pour chiens, chats et nouveaux animaux de compagnie.

Catégorie Startupeuse

Nantes Digital Week 2018 prix femmes

Prix Femmes du Digital Ouest – ©William Jezequel

C’est Sophie Comte (Dream And Achieve) qui a été désignée comme lauréate. Elle est co-fondatrice de Makidoo, une application de tournage vidéo guidé et de montage automatisé adaptée aux entreprises ayant des besoins de création de contenus réguliers, sur des formats courts, la vidéo étant pressentie comme « le format star » de demain.
Elle s’est imposée face à une autre startupeuse vendéenne, Shari Swan. Fondatrice de Mole in a minute, elle propose aux entreprises une technologie qui remplace les agences traditionnelles de recherche, de marketing et de design.

Catégorie Coup de cœur

Cette catégorie valorise un parcours inspirant dans le numérique parmi les femmes ayant suivi le parcours Digital Job Ambition de la Maison de l’emploi de la métropole nantaise. C’est Nina Missir, une jeune femme au parcours atypique qui l’a menée au numérique, qui a été désignée lauréate.
La finaliste Nolwenn Le Caer présentait elle aussi un parcours de reconversion réussie, en passant du secteur social au numérique.

Partager