Les commerçants se sensibilisent à la transition énergétique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est une première en France : une association de commerçants vient de se doter d’un poste à plein temps dédié à la transition énergétique. Un parti pris de Nantes Métropole et l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) des Pays de la Loire qui subventionnent ce poste durant trois ans.

Arrivé il y a deux mois chez Plein Centre, Jérôme Decoster a commencé par réaliser un sondage auprès des 430 adhérents de l’association des commerçants du centre-ville. Avec un taux de retour de 30 %, le questionnaire met à jour un intérêt particulier pour quatre thématiques : la gestion des déchets (83 % des répondants disent s’en soucier), la logistique urbaine (59 %), ainsi que l’énergie et la végétalisation des rues (à égalité avec 40 %). « Le changement climatique est là et les commerces commencent à en prendre conscience », observe Delphine Jacob-Prat, déléguée générale de Plein Centre.

Faire rimer écologie et économies

La première mission de l’animateur Commerces éco-responsables consiste à « informer, sensibiliser et accompagner le maximum de commerçants en faisant rimer écologie et économies », détaille-t-il. Un accompagnement qui sera à la fois individuel et collectif. Plusieurs pistes sont déjà à l’étude. Parmi elles, la création d’un sac réutilisable commun à tous les commerçants, la mise en place d’un achat groupé d’ampoules LED ou encore une aide dans l’analyse des factures d’électricité (30 % avouant ne jamais les regarder).

« Les commerçants sont globalement très éloignés de ces problématiques car ils ont la tête dans le guidon. L’idée, avec ce recrutement, est de faire de la pédagogie, de la sensibilisation, d’amener ce regard dans le commerce beaucoup plus tôt que ça n’a été le cas pour la transition numérique où dix ans après, beaucoup continuent de ramer », explique Delphine Jacob-Prat. Lors de sa prise de fonction en 2016, en plein débat sur la transition énergétique, la déléguée générale de Plein Centre a en effet constaté que « le commerce était totalement absent des tours de table. Il n’était pas identifié comme un acteur majeur ! »

Une situation qui est en train de changer. Pour preuve, cette autre initiative de Génération Responsable,un collectif national qui rassemble des enseignes du commerce organisé (franchises, succursalistes, chaînes volontaires…). Le club lance uneopération inédite. L’idée ? Mobiliser sur les territoires, à travers cinq villes, les collaborateurs, les consommateurs et les citoyens pour lutter contre le réchauffement climatique. À Nantes, cette initiative se traduira par une soirée table-ronde le 3 juin. Elle réunira des directeurs d’enseignes, des institutionnels locaux, les associations engagées sur le territoire et de grandes écoles. « On est au début de quelque chose, il y a un alignement des planètes », espère Delphine Jacob-Prat.

Partager