Quand les festivals se mettent en scène

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comment les gains des festivals peuvent-ils engendrer une véritable dynamisation du territoire ? Enquête dans les coulisses de ces produits événementiels.

Avec l’été, commence le grand bal des festivals. Avec, cette année, des petits nouveaux : Complètement Nantes, un festival pluridisciplinaire de 80 jours (jusqu’au 30 juin) niché au cœur de la Carrière Misery, à Nantes ou encore Les P’tites Tribus qui s’est déroulé à Saint-Nazaire en avril. Preuves du dynamisme de ce secteur.

Des festivals bien ancrés

D’autant que la plupart de ces événements ont la particularité d’être durablement ancrés sur le territoire. C’est le cas de Mégascène à Saint-Colomban, au sud de Nantes. « Tout commence en 1989 : la scène n’est alors qu’une remorque agricole et la fête ne rassemble pas plus de 200 personnes », raconte Nicolas Robard chargé de communication de l’événement. En 2007, avec le passage du festival sur deux soirs, la fréquentation avoisine 4 300 spectateurs. L’association organisatrice qui regroupe 40 à 45 membres bénévoles table sur 12 000 festivaliers pour la 29e édition, en juillet. Mégascène qui diffuse « une musique éclectique et sans frontières » doublera sa surface, pour un budget d’environ 350 k€.

Autre événement bien implanté dans le paysage local : La Folle Journée…

Vous souhaitez lire la suite ?

Abonnement 1 an


Accès à l'ensemble des articles pendant 1 an

Inclus l'abonnement version papier 5 numéros


75€ HT

Acheter

Abonnement 2 ans


Accès à l'ensemble des articles pendant 2 ans

Inclus l'abonnement version papier 10 numéros

Economisez 16% !


125€ HT

Acheter

Article à l'unité


Sans engagement

Valable à vie


4€ HT

Pack 10 articles


Sans engagement

Valable à vie

Economisez 25% !


30€ HT

Bulletin d'abonnement papier


Vous ne pouvez pas vous abonner en ligne ? Imprimez notre bulletin d'abonnement papier !


75€ HT

Imprimer

Partager