La Tricyclerie roule pour le recyclage

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette association nantaise récolte les biodéchets des commerçants et entreprises nantais en vélo-remorque.

C’est à l’hiver 2016, après une campagne de crowdfunding réussie sur HelloAsso, que Coline Billon, 25 ans, enfourche pour la première fois son vélo-remorque électrique pour une tournée un peu particulière : celle des restaurants nantais, partenaires de son association, la Tricyclerie. Objectif : alléger leurs poubelles des biodéchets et « développer leur valorisation par compostage local en zone urbaine et péri-urbaine », précise la fondatrice.

Des neuf restaurants initiaux qui ont testé le projet en 2015 dans le quartier République à Nantes, l’association est passée à 15 aujourd’hui. Pour un forfait mensuel qui varie en fonction des quantités de déchets produits, entreprises et restaurants lui ont ainsi confié 15 tonnes de déchets en 2016. La Tricyclerie compte dépasser les 30 tonnes en 2017 et couvrir 50 restaurants et bureaux d’ici à la fin de l’année. Pour y parvenir, une extension du territoire couvert sera nécessaire : “pour le moment, les trois composteurs se situent en centre-ville, et nous ne pouvons honorer les demandes à Saint-Herblain, par exemple, explique Coline Billon. Nous répondons actuellement à des appels à projets pour avoir des financements et pouvoir dupliquer le concept. »

Partager