De Jolis Cahiers pour une détox digitale

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

« L’idée des Jolis Cahiers est née d’une passion. Pour le papier, l’écriture », dévoile Sophie Péan. Toujours en quête du cahier qui lui donnerait envie de coucher sur ses pages pensées et idées, elle ne trouvait pas forcément son bonheur.

Parier sur un produit papier à l’heure du tout numérique, peut être considéré comme osé. Et utiliser les outils digitaux – plateforme e-commerce, blog, réseaux sociaux – pour vendre et faire connaître ses carnets et autres cahiers personnalisables, peut relever du pied de nez. Sophie Péan n’en était pas à une audace près en créant au printemps dernier Les Jolis Cahiers. Cette ancienne professionnelle de la communication a également choisi le Made in Nantes : « toute la conception et la fabrication se déroulent sur la métropole. »

Sensible à la question de la réindustrialisation et désireuse que son activité ait un impact sur le territoire, la jeune chef d’entreprise voit aussi un avantage marketing à travailler avec des prestataires locaux : « cela me permet d’être très réactive par rapport aux demandes de mes clients, notamment dans le BtoB. » Outre le grand public, plutôt féminin, avec un cœur de cible autour de 25-40 ans, Les Jolis Cahiers s’adresse en effet aux entreprises « avec un positionnement particulier : on ne propose pas de cahiers goodies, mais plutôt métier ou événementiel. »

Partager