Côteaux Nantais : les palettes assurent le chauffage

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Engagés dans les circuits courts, Les Côteaux Nantais produisent, depuis fin février, de l’électricité et du chauffage avec leurs propres déchets de palettes et autres cagettes. Le producteur de fruits bio a équipé son site de Vertou d’une centrale de transformation du bois en gaz. C’est la première conçue par la startup nantaise Naoden. L’unité nourrit un groupe électrogène, dont le refroidissement alimente par ailleurs un circuit d’eau chaude. « Un investissement de 280 000€ », indique Michel Delhommeau, DG des Côteaux Nantais, dont le CA 2016 tutoie les 19M€ avec 121 CDI…

Vous souhaitez lire la suite ?

Abonnement 1 an


Accès à l'ensemble des articles pendant 1 an

Inclus l'abonnement version papier 5 numéros


75€ HT

Acheter

Abonnement 2 ans


Accès à l'ensemble des articles pendant 2 ans

Inclus l'abonnement version papier 10 numéros

Economisez 16% !


125€ HT

Acheter

Article à l'unité


Sans engagement

Valable à vie


4€ HT

Pack 10 articles


Sans engagement

Valable à vie

Economisez 25% !


30€ HT

Bulletin d'abonnement papier


Vous ne pouvez pas vous abonner en ligne ? Imprimez notre bulletin d'abonnement papier !


75€ HT

Imprimer

Partager