Archibien démocratise le recours aux architectes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Recourir aux services d’un architecte, un acte forcément cher et parfois aléatoire ? C’est pour combattre ces idées reçues que Simon Jézéquel et Olivier Ménard ont développé Archibien.

Contre un forfait, à partir de 900 €, le client dépose son projet sur la plateforme. Archibien le contacte dans les 48h et travaille avec lui sur le cahier des charges. Une fois le contrat signé, le concours est lancé. En quatre semaines, le client reçoit trois esquisses : « C’est trois fois moins cher et trois fois plus rapide, assure Simon Jézéquel. Et on n’est pas seulement courtiers en agences d’architecture : on qualifie la demande sur le fond, le budget et la réglementation. »

Pour les particuliers, la plateforme a ainsi l’avantage de lever plusieurs freins. Quant aux professionnels partenaires – environ 250 sur toute la France – , « 80% des agences sont des micro-structures. Archibien leur permet d’externaliser leur développement commercial et de se concentrer sur leur cœur de métier », observe le startupper.

Archibien intervient sur des projets aussi variés que la rénovation d’un appartement ou d’un local commercial, une extension, la réalisation de bureaux… « La clientèle est aujourd’hui composée à 80% de particuliers. Notre objectif est d’orienter notre développement sur le marché professionnel. »

Partager