Energies marines : un vent porteur pour l’économie ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Elément clé dans la croissance bleue, les Energies marines renouvelables (EMR) trouvent à l’Ouest une terre propice. Avec divers moyens engagés pour leur développement. Instantané d’une filière à potentiel.

Pour leur transition énergétique, les Pays de la Loire ont une alliée : la mer. Depuis quelques années, le territoire mise sur elle pour développer des énergies nouvelles et structurer autour une filière économique. Un écosystème dédié aux EMR (éolien posé, énergie houlomotrice, hydrolien…) s’est ainsi constitué, avec un certain nombre de forces réunies.

La présence de grands industriels comme STX France en est une. Depuis 2010, le constructeur naval a lancé la fabrication de sous-stations électriques,  qui permettent de transformer le courant produit par les éoliennes off-shore pour le transférer à terre. Après en avoir livré une en 2014, STX en a livré deux autres début 2018 : l’une pour le champ éolien du consortium belge Rentel, prévu au large de Zeebruges ; l’autre pour répondre à la commande de l’allemand E.ON. Cette dernière sous-station a rejoint en mars le champ d’Arkona en mer Baltique, où elle doit raccorder 60 éoliennes (385 MW).

Une économie de la R&D

Derrière les grands acteurs se trouve aussi un maillage de startups et de PME locales, prêtes à prendre la vague EMR. Et diverses structures prêtes à les y aider…

Vous souhaitez lire la suite ?

Abonnement 1 an


Accès à l'ensemble des articles pendant 1 an

Inclus l'abonnement version papier 5 numéros


75€ HT

Acheter

Abonnement 2 ans


Accès à l'ensemble des articles pendant 2 ans

Inclus l'abonnement version papier 10 numéros

Economisez 16% !


125€ HT

Acheter

Article à l'unité


Sans engagement

Valable à vie


4€ HT

Pack 10 articles


Sans engagement

Valable à vie

Economisez 25% !


30€ HT

Bulletin d'abonnement papier


Vous ne pouvez pas vous abonner en ligne ? Imprimez notre bulletin d'abonnement papier !


75€ HT

Imprimer

Partager