La réalité augmentée

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette technologie, en superposant des images 2D ou 3D sur une image réelle, permet à l’utilisateur d’interagir avec son environnement. Surtout présente aujourd’hui sur les smartphones et tablettes, la réalité augmentée (RA) s’introduit dans tous les domaines. Focus sur une révolution numérique qui n’a pas fini de faire parler d’elle, sur les réseaux sociaux et ailleurs…

 Quelle est la différence avec la réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle permet de créer un environnement immersif généré par ordinateur quand la réalité augmentée enrichit le réel.

Quelles sont les entreprises concernées ?

Toutes ! L’industrie (optimisation des processus industriels pour la R&D, la production ou la maintenance), mais aussi le commerce (vitrine interactive, cabine d’essayage virtuelle) ou les services (publicité, communication événementielle…) sont concernés. La réalité augmentée est appelée à révolutionner à la fois l’expérience utilisateur que la manière de travailler dans les entreprises.

Pourquoi ça fait le buzz ?

Utilisées depuis plusieurs années par les grands comptes, les technologies de la 3D immersive et collaborative, ainsi que leurs usages, se démocratisent de plus en plus. L’exemple le plus parlant du potentiel commercial de la réalité augmentée s’illustre à travers le succès mondial du jeu Pokémon Go.

Combien ça coûte ?

Le casque holographique Hololens de Microsoft est désormais disponible à la vente auprès des professionnels pour un coût avoisinant les 3000 euros. Pour une application mobile intégrant des fonctionnalités de RA, il faut en revanche compter plusieurs milliers d’euros.

Où s’informer ?

En décembre dernier, le salon it3DSummit s’est consacré à Bordeaux à la réalité augmentée et virtuelle pour les professionnels, afin de leur permettre de bénéficier des dernières tendances et de répondre à leurs attentes en matière de ROI. Un magazine numérique en anglais est dédié aux solutions industrielles 3D immersives et collaboratives pour les usages professionnels. Sur le territoire, l’agence Images Créations et la start-up Bloc in Bloc se sont notamment positionnées sur ce créneau.

Un chiffre

1,3 milliard : c’est le nombre d’applications mobiles qui utiliseront la réalité augmentée (RA) en 2019 selon une étude du cabinet Juniper Research.

Partager